27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - dites "A la bretonne"

Coquilles St-Jacques - dites "A la bretonne"

Dernière mise à jour le vendredi 24 février 2017


Ingrédients :

- 4 coquilles St-Jacques entières et coraillées par personne,
- persil frisé,
- beurre baratté salé,
- petites échalotes grises ou roses (1 pour 10 coquilles st-jacques),
- 30 ml de vin blanc (Pinot gris)
- 1 biscotte par convive,
- poivre de cayenne.


Savoir faire :

- Comment ouvrir et nettoyer les coquilles St-Jacques ?


Mode de préparation :

- Préchauffez votre four à 200° (th. 6-7).

- Décoquillez vos St-Jacques en conservant d’une part le jus rendu par les coquilles (que vous filtrerez sur une passoire fine) et d’autre part les barbes.
- Passez vivement les noix de coquilles sous un filet d’eau.
- Séchez-les dans un papier absorbant.
- Nettoyez et conservez la partie creuse des coquilles.
- Les barbes devront être mises à tremper dans un peu d’eau et rincées soigneusement (risque de sable), puis hachées menu.

- Hachez finement le persil frisé et les échalotes.
- Hachez plus grossièrement les noix et les corails (réservez un corail par convive).
- Mélangez le tout intimement, en ajoutant les barbes.
- Ajoutez 30 ml de Pinot gris ainsi que le jus filtré précédemment.
- Poivrez sans excès, ne salez pas.
- Passez le mélange obtenu à la poêle, en l’étalant le plus possible, dans un bon bout de beurre salé frémissant, durant 3 minutes.
- Ecrasez finement les biscottes à l’aide d’une bouteille ou d’un rouleau à pâtisserie.

- Garnissez vos coquilles creuses de ce mélange, tassez un peu, saupoudrez de biscotte en poudre.
- Mettez sur chaque coquille un corail et la valeur d’une noisette de beurre salé.
- Enfournez le temps que l’ensemble soit bien chaud (10 à 15 minutes environ, suivant épaisseur).

- Servez immédiatement.


Remarque :

Si vous trouvez des pieds de couteau, vous pouvez compléter votre préparation avec la valeur de 2 pieds de couteau pour 4 noix de St-Jacques.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP