26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - "Savoureuses" (photos)

Coquilles St-Jacques - "Savoureuses" (photos)

pecten maximus

Dernière mise à jour le vendredi 5 janvier 2018

Voilà une recette qui a pris forme au fur et à mesure de mes expériences, depuis deux ans environ.
Une recette, pour moi, c’est quelque chose que l’on peaufine d’une fois sur l’autre, mais dont il faut noter toutes les quantités des ingrédients, et le procédé de mise en oeuvre.
Et puis, un jour, je me dis : voilà, c’est très bien comme çà, je ne touche plus à rien !
Elle n’est réellement validée que le jour où l’on arrive à refaire la recette à l’identique au moins deux fois de suite.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 20 belles coquilles St-Jacques coraillées entières de la rade de Brest, de la baie de Morlaix, ou normandes "label rouge".
- 60 ml de gewurztraminer (Alsace)
- 4 petites échalotes roses de Roscoff,
- 2 c.à.c. rases de persil frisé haché,
- piment d’Espelette,
- fleur de sel,
- poivre du moulin,
- 3 c.à.s. de crème fraîche épaisse,
- 40 g de beurre baratté salé.


Savoir faire :

- ouvrir et nettoyer les coquilles noix, corails, barbes


Mode de préparation :

- peler et hacher finement les 4 échalotes roses de Roscoff,
- dans une casserole épaisse, faire frémir 20 g de beurre baratté salé,
- ajouter les échalotes, les laisser devenir translucides,
- ajouter le persil.

- baisser la source de chaleur à "moyen" (6.5 sur l’induction)

- mixer longuement les barbes,
- ajouter quelques corails, si vous aimez cela.
- verser cette pâte dans la casserole.
- ajouter le gewurztraminer
barbes ajouter les barbes mixées
- puis ajouter 0,50 g de piment d’Espelette, et remuer longuement pour obtenir un mélange homogène.
- laisser bloublouter tranquillement environ 16 minutes ; la compotée doit être presque sèche mais non desséchée.
- réserver sous film.
la compotée

15 minutes avant de servir :
- mettre vos assiettes à chauffer.

10 minutes avant de servir :

- mettre la compotée à réchauffer.
- escaloper les noix en deux (couper dans le sens de l’épaisseur).

- juste avant de les cuire, saupoudrer très légèrement chaque morceau de poivre noir du moulin.
- déposer sur chacun 3 pétales de fleur de sel.
escaloper les noix en deux

5 minutes avant de servir :

- mettre le reste du beurre à fondre dans une poêle, le laisser bouillonner
- déposer vos morceaux de noix ainsi que les corails que l’on aura piqués pour qu’ils n’éclatent pas, le temps de leur donner un rien de coloration (30 secondes environ)
- retournez-les et cuisez de nouveau à peine 30 secondes.
Beurre bouillonnant percer les corails avec une épingle
- réduire la source de chaleur.
- ajouter la crème fraîche au jus de cuisson et bien mélanger jusqu’à ce qu’elle soit chaude.
Fin de cuisson

Servir sur les assiettes chauffées :

- un petit tas de compotée de barbes,
- les morceaux de noix,
- les corails,
- la sauce sur les noix et tout autour,
- et éventuellement du riz à l’eau,
Régalez vous !
Régalez-vous !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP