19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Cuisiner les "barbes" des coquilles St-Jacques

Coquilles St-Jacques - Cuisiner les "barbes" des coquilles St-Jacques

Dernière mise à jour le dimanche 7 octobre 2012

Beaucoup de nos contemporains jettent les barbes des coquilles St-Jacques, aidés en cela par certains poissonniers qui décoquillent systématiquement les St-Jacques !
Personnellement je trouve que c’est gâcher ce que la nature met bien des années à élaborer.
Voyons comment faire autrement et profiter au mieux des saveurs contenues dans ces barbes.



Ces barbes peuvent être servies en accompagnement des noix de coquilles juste poêlées, ou même en sauce.

Ingrédients pour 8/10 barbes :

- barbes des coquilles St-Jacques que vous aurez mises de côté pour ce plat,
- échalote de Roscoff (1 belle ou 2 petites)
- 2 càc de persil frisé finement haché,
- 50 ml de gewurztraminer (Alsace),
- 20 g de beurre baratté salé,
- un rien de poivre ou de piment d’Espelette.


Mode de préparation :

30 minutes avant le service :
- n’oubliez pas de mettre vos assiettes à chauffer !

- hachez finement le persil frisé,
- hachez finement l’échalote,
- passez les barbes au mixer de manière à obtenir une sorte de bouillie.

Dans une poêle :
- faites frémir le beurre,
- faites-y revenir l’échalote hachée et laissez-la devenir translucide,
- ensuite ajoutez le persil haché,
- puis les barbes,
- puis le vin,
- puis le piment d’Espelette ou le poivre.

- mélangez bien le tout, et laissez compoter sur feu moyen durant 15 minutes,
- surveillez régulièrement et remuez jusqu’à disparition de tout liquide.
- enfin laissez dorer, voire caraméliser, un peu mais pas trop et stoppez la cuisson.

Au moment du service :
- Réchauffez très doucement et répartissez en petits tas avec une forme, à l’assiette ou en petits récipients unitaires, eux-même chauffés avant le service.

La cuisson révèle des arômes particulièrement subtils et la saveur en est délicieuse !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP