27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Bouchées festives

Coquilles St-Jacques - Bouchées festives

Dernière mise à jour le jeudi 2 février 2012



Ingrédients pour 6 personnes :

- 12 coquilles St-Jacques, leurs corails, leurs barbes,
- 3 petites échalotes de Roscoff,
- ½ bouquet de persil frisé frais ou 4 cuillères à café rases de persil haché (congelé éventuellement),
- 3 cuillères à soupe de gewurztraminer,
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche,
- 25 g de beurre baratté salé,
- fleur de sel,
- poivre.


Matériel :

- cuillères plates (voir photo), 3 ou 4 par convive

- petits plats pour poser les cuillères


Savoir faire :

- Comment ouvrir et nettoyer les coquilles St-Jacques ?


Mode de préparation :

- ouvrir et nettoyer les coquilles St-Jacques.

Préparer une farce avec les barbes :
- peler et hacher les échalotes
- hacher le persil
- hacher menu les barbes auxquelles on aura ajouté le vin
- dans une poêle mettre un peu de beurre à frémir, ajouter les échalotes, les faire devenir translucides, puis les dorer légèrement (ne pas les caraméliser), réserver.
- à la poêle toujours, faire cuire la purée de barbes pendant 10 minutes, le jus doit disparaître sans pour autant que le mélange soit sec.
- ajouter le mélange échalotes, persil, mélanger d’une manière homogène.

Cette préparation peut être réalisée nettement avant la cuisson des coquilles St-Jacques.

Préparation au service :
25 minutes avant de servir, mettre les cuillères et les plats à chauffer (à four doux ou dans un tiroir chauffe-assiettes, ou encore dans de l’eau très chaude)

Cuire les coquilles :
- séparez les corails des noix
- couper les noix en deux rondelles
- les poivrer délicatement (peu)
- faire réchauffer doucement votre farce à la casserole et incorporer la crème (sous couvercle.)
- faire frémir le reste du beurre dans une poêle
- y déposer les rondelles de coquilles et les corails et compter très exactement 45 secondes
- les retourner et compter encore 45 secondes

Dresser les bouchées :
- mettre la valeur d’une cuillère à café rase de farce dans chaque cuillère,
- mettre par dessus une demi-rondelle de coquille et un demi corail.
- ajouter un ou deux petits grains de fleur de sel sur chaque bouchée.
- mettre les bouchées dans les petits plats chauds et servir rapidement.

En cas de grosses quantités, vous pouvez les laisser quelques minutes au chauffe-plats, mais attention aux éventuels dessèchements car le goût et les arômes de la chair de la coquille s’en trouveraient altérés.

Bon appétit !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP