27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Coquilles St-Jacques - Amuse-bouche

Coquilles St-Jacques - Amuse-bouche

Dernière mise à jour le vendredi 28 décembre 2012


Amuse-bouche aux coquilles St-Jacques

Ingrédients pour 30 bouchées (moule Flexipan - 30 mini tartelettes) :

- 2 pâtes feuilletées au beurre,
- 8 noix de coquilles St-Jacques ou 30 noix de pétoncles blancs,
- 60 g de beurre à coquillages,
- un peu d’eau pour coller les bords des bouchées,
- un jaune d’oeuf mélangé avec un peu d’eau.


Matériel nécessaire :

- un moule Flexipan (ou autre marque) de 30 mini-tartelettes,
- un découpoir rond de 5 cm.


Mode de préparation :

- préchauffez votre four à 180°.

- étalez la 1ère pâte et piquez-la à la fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle de trop à la cuisson.
- découpez 30 ronds de pâte à l’aide du découpoir (attention, il faut les découper très proches les uns des autres, faute de quoi vous ne réussirez pas à en avoir 30 !)
- posez-les au fur et à mesure dans chaque empreinte et appuyez légèrement dessus pour bien les mettre en forme.

- posez une noix de pétoncle ou 1/4 de noix de St-Jacques sur chaque rond de pâte.
- ajoutez de chaque côté de la noix le beurre à coquillages nécessaire, mais sans excès (sinon, risque de coulage)

mini-tartelette + noix + beurre à coquillage

- étalez la 2ème pâte et piquez-la également.
- découpez à nouveau 30 ronds de pâte dont vous vous servez pour recouvrir les premiers déjà étalés.
- pour que vos disques de pâte adhèrent bien, humectez légèrement les bords avec un peu d’eau, puis pressez-les bien.
- badigeonnez au pinceau vos chapeaux de pâte avec un mélange "jaune d’oeuf + un peu d’eau".
- mettez votre moule garni dans le four et laissez cuire 25 minutes (ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées).

Les amuse-bouche cuisent

- bon appétit !


Remarque :

Si vous n’avez pas le temps de faire tout ceci à la dernière minute, il est tout à fait possible de les préparer à l’avance, de les cuire et de les congeler :

- à la fin de la cuisson, sortez votre moule du four et laissez refroidir un peu.
- sortez vos bouchées et posez-les sur une plaque, à pâtisserie par exemple, recouverte de papier absorbant pour éponger le surplus de matière grasse.

Les amuse-bouche refroidissent sur une plaque recouverte de papier sulfurisé


- laissez-les bien refroidir.
- mettez le tout au congélateur.
- dès que les bouchées sont congelées, mettez-les dans un sac en plastique.

- au moment de l’apéritif, sortez vos bouchées, remettez-les encore congelées sur une plaque et réchauffez-les à 200° pendant 3 à 5 minutes.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP