18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Serpule (ver)

Serpule (ver)

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



On trouve ces petits tunnels bizarres sur certains coquillages ou sur des cailloux et plus rarement sur des algues ou des débris d’algues.

- ceux que j’ai rencontrés le plus souvent sont les filograna implexa, les pomatostegus polutrema et les Pomatoceros lamarcki.

Mais désormais on considère que les spirorbes ne seraient qu’un sous-ordre des serpules.

Pomatoceros lamarcki

Ce qui me semble le plus curieux, c’est que ces petits animaux se multiplient de plus en plus, car on les trouve sur les bigorneaux (comme ci-dessus), sur les araignées ou sur les tourteaux, et en grand nombre sur les huitres creuses, je ne saurais pas par contre vous dire à quoi cela est dû !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP