18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Les espèces > Poissons > Congre

Congre

Conger conger

Dernière mise à jour le jeudi 10 décembre 2015


Ce poisson est, gustativement parlant, différemment apprécié mais néanmoins il garde la cote !


Congre

Nom usuel congre
Noms régionaux fouet, fouette, sil armor
Nom en anglais european conger
Taille commune relevée 0,58 à 2 m
Taille maximale à l’âge adulte 2,50 m
Poids maximum relevé 70 kg
Maturité sexuelle incertaine (de 5 à 15 ans)
Durée de vie maximale relevée + de 30 ans
Profondeur habituelle de -5 à -300 m
Sédentaire
Pélagique oui
État de la ressource évaluée  ?
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
60 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

Le congre se conserve relativement bien sur glace ce qui, quelquefois, peut entraîner des surprises désagréables.
- il est rarement raide car il provient le plus souvent de la pêche pélagique.
- de ce fait, c’est un poisson qui a, en règle générale, plus de 4 jours.

- des marbrures un peu baveuses sur l’ensemble du corps peut faire craindre qu’il ne soit pas frais, de même qu’un oeil voilé de blanc, une nageoire dorsale plaquée et dure sont également mauvais signe.


Conseils de conservation :

Il est rare que le congre soit vendu non vidé, mais toujours vérifier néanmoins qu’il le soit.

Si vous êtes devant un spécimen bien frais :
- attendez au moins deux jours avant de le consommer,
- filmez-le et mettez-le au réfrigérateur aux alentours de 2°, car ce poisson « forcit » très vite en goût.

Ensuite, la découpe :
- les amateurs de congre préfèrent généralement la tête et les 15 cms derrière la tête ; donc si vous devez le couper, ne le faites pas trop près de la tête.
- beaucoup de personnes utilisent cette espèce pour faire une soupe de poissons, mais un congre entier est trop conséquent pour une seule soupe, à moins d’avoir réellement une grande famille ;-) !
- il est donc souhaitable de couper le congre en morceaux d’environ 1kg, de les filmer et de les congeler, tête et queue comprises.


Recette(s) :

- Soupe de poissons - à la manière bretonne



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP