18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Concombre de mer (holothurie)

Concombre de mer (holothurie)

holothurie

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013


Ce boudin flasque n’attire pas vraiment le regard, même si certains sont de couleurs assez denses !
Mais plutôt que se faire voir, il cherche surtout à se confondre avec son environnement et il y réussit parfaitement !



concombre de mer

- la bouche de ce concombre est à l’extrémité droite sur la photo, elle est garnie d’un foisonnement de petites tentacules rétractiles.

- les concombres sont rarement lisses, presque tous sont tuberculés ; les petites excroissances pointues ne piquent pas, elles se rétractent même.

- celui-ci mesure entre 15 et 20 cm suivant sa position car il peut se gonfler et donc raccourcir ou s’allonger ou même former un cercle.
- mais certains concombres peuvent dépasser 30 cm !


Concombre de mer dessous

- il existe un grand nombre de concombres de mer de colorations et de formes différentes.

- beaucoup d’entre eux ont le dessus et le dessous dissemblables ; c’est le cas de celui-ci qui a le ventre blanchâtre.


Le concombre attaque

- le concombre, lorsqu’il est importuné, peut attaquer et donc se défendre.
- ici, de grands jets collants entourent la pointe de mon râteau ; ces jets, au contact de l’eau, deviennent solides, mais souples, créant une réelle résistance.
- les vrais prédateurs auront de sérieux problèmes !

- de plus il semblerait que l’animal puisse régurgiter ces fils pour les recycler pour la prochaine fois, la nature est tout de même bien faite, non ?


Habitat et habitudes alimentaires :

- le concombre de mer vit en général à 20 mètres de profondeur sur nos côtes.

- il se nourrit en absorbant des micro-organismes ou micro-particules présents sur le sable ou les gravières.

- on considère actuellement que le concombre de mer participe à la dépollution et à l’épuration de son milieu ambiant ; il est capable d’absorber jusqu’à 450 kg/an de matières en suspension.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP