25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !2 février : Brest. 5,5 millions d’euros pour le campus mondial de la mer 30 janvier : Récifs coralliens. Le constat alarmant de la goélette Tara 27 janvier : Une écloserie expérimentale à Porscave19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom
Accueil > Les espèces > Algues > Cladophorale (algue verte)

Cladophorale (algue verte)

Cladophora rupestris

Dernière mise à jour le mercredi 10 décembre 2008



Cladophora rupestris

Nom usuel
Noms régionaux filasse (22)
Nom en anglais
Profondeur habituelle - 5m
Taille maximale relevée de 15 à 20 cm
Durée de vie évaluée (moyenne)
Facteurs de régression pollutions
Réglementation de pêche inconnue
Utilisations principales
Zones de pêche
Etat de la ressource acceptable (2008)

Commentaires :

- cette algue n’a pas à ma connaissance d’utilisation ou n’est pas ramassée particulièrement.

- elle ne semble pas très répandue, bien qu’implantée dans plusieurs secteurs géographiques depuis des siècles.
- elle est présente à St Pierre et Miquelon, mais aussi en Méditerranée et sur la côte adriatique.

- cette touffe de filaments fibreux et rêches n’est pas très agréable au toucher.
- par contre sa couleur attire le regard !

La Station Biologique de Roscoff (29) précise que l’on trouve cette algue dans des endroits assez particuliers :
- le pied de l’algue se trouve assez souvent dans le sable, entre deux mares par exemple,
- mais aussi dans des endroits moins battus que pour les algues rouges par exemple.

D’après plusieurs auteurs anglophones, cette algue servirait de refuge à plusieurs espèces de juvéniles.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP