24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !2 février : Brest. 5,5 millions d’euros pour le campus mondial de la mer 30 janvier : Récifs coralliens. Le constat alarmant de la goélette Tara 27 janvier : Une écloserie expérimentale à Porscave19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Chou-fleur

Chou-fleur

Dernière mise à jour le lundi 17 novembre 2008



Encore un légume qu’il est facile de trouver sur nos marchés en Bretagne !

Chou-fleur breton bien fermé

Malheureusement, et de plus en plus, les commerçants ont une fâcheuse tendance à vendre les choux-fleurs "nus" ; c’est une aberration ... que diriez-vous si on vous vendait des bananes déjà épluchées ???

Un bon chou-fleur se reconnaît à ses feuilles bien vertes et bien fermes qui doivent recouvrir le plus possible la « fleur » ; celle-ci doit être ferme, bien serrée, blanche et non tachée.

S’il est fraîchement coupé, il est tout à fait possible de ne le cuisiner que quelques jours après l’achat.

Vous pouvez conserver votre chou-fleur entier :
- dans ce cas, ne coupez surtout pas les feuilles qui recouvrent la partie blanche, car ce sont elles qui lui gardent sa fraîcheur et sa blancheur.
- conservez-le au frais, à l’abri de la lumière et dans un local ventilé.
- ne le mettez jamais dans un sac en plastique !

Il existe une seconde manière de le conserver :
- retirez toutes les feuilles,
- séparez le chou-fleur en bouquets,
- lavez-les, séchez-les et enfermez-les dans un sac en plastique que vous pourrez stocker quelques jours au réfrigérateur avant de le cuire.

Le chou-fleur est un légume délicieux.
- cuit à l’eau bouillante fortement salée (ou à la cocotte-minute) puis égoutté, le chou-fleur peut être apprêté de différentes manières, seul ou en accompagnement d’un plat de poisson ou de viande.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP