18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Bruyère (plante)

Bruyère (plante)

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013


Les bruyères habillent si bien la Bretagne !

Elles sont présentes un peu partout en Bretagne, et les genres se mélangent suivant leur implantation proche ou lointaine de la mer.
C’est pourquoi il est assez difficile d’énoncer des généralités ! cendrée, marine ou de mer, commune, à nous de les découvrir ou de les redécouvrir ...



bruyère commune (calluna vulgaris)

Bruyère commune

bruyère cendrée (erica cinerea) et bruyère commune

Bruyères cendrées 29


Description sommaire des bruyères :

- les bruyères commune ou cendrée sont des plantes buissonnantes assez proches en taille, de 15 à 60/70 centimètres.
- ce sont des plantes vivaces.

- les bruyères n’aiment pas les terres lourdes et riches ; par contre, elles aiment bien les terres bien drainées et pauvres, siliceux et fréquemment acides, les cailloux, les rochers, les endroits secs incultes !

- elles fleurissent de juillet à septembre suivant les régions, les terrains, les expositions et l’altitude.


Où poussent-elles ?

- elles vivent aussi bien en Bretagne que dans les montagnes, les landes et dans tant d’autres paysages.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP