Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Brexit. Les esprits des pêcheurs commencent à s’échauffer

Brexit. Les esprits des pêcheurs commencent à s’échauffer

Dernière mise à jour le lundi 16 septembre 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 14 Août 2019
Visualiser l’article original


Face à la menace imminente du Brexit et d’une éventuelle privation de l’accès aux eaux britanniques, la tension grimpe entre pêcheurs français et britanniques, et pourrait gagner les Français entre eux.

« Il faut vraiment qu’on alerte les services de l’État sur ce qui se passe en mer », s’inquiète Sophie Leroy, à la tête de l’Armement Cherbourgeois, une entreprise qui emploie une vingtaine de marins et une trentaine de personnes sur trois bateaux. Lors d’une table ronde en clôture des assises de la pêche à Granville (Manche), elle a décrit « depuis mi-août une tension énorme entre Britanniques et Français » et « un renforcement des contrôles quasi-quotidien des autorités britanniques ».

« Samedi dernier, à 21 milles des côtes anglaises », lors d’un contrôle décrit comme interminable, « on s’est retrouvé avec 15 bateaux (anglais) autour des nôtres et ils disaient : on va faire pareil que ce que les Français nous ont fait l’année dernière », pendant la guerre de la coquille Saint-Jacques, a raconté Sophie Leroy. Si les marins n’en sont pas à venir aux mains, elle évoque une « guerre des nerfs » sur les réseaux sociaux : « J’ai eu une photo d’un de mes bateaux publiée sur Facebook avec une cible dessus ».

La crainte de la fermeture des eaux anglaises

Mais les Anglais ne sont pas l’unique source d’inquiétude de Sophie Leroy. Comme d’autres armements, elle craint que la fermeture des eaux anglaises, en cas de Brexit dur sans accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE), ne pousse les marins-pêcheurs tricolores à se disputer la ressource halieutique entre eux..

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP