21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !2 février : Brest. 5,5 millions d’euros pour le campus mondial de la mer 30 janvier : Récifs coralliens. Le constat alarmant de la goélette Tara 27 janvier : Une écloserie expérimentale à Porscave19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Bouquet garni

Bouquet garni

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Le bouquet garni est encore une de ces choses réputées universelles et qui changent suivant les régions, les familles et les plats ! Voici donc le mien ...



Mon bouquet garni :

- 1 feuille de laurier (frais)
- 2 ou 3 branches de persil frisé
- 1 branche de thym commun
- 1 branche de thym citronné.

- Je peux adjoindre quelquefois une branche de menthe ou d’estragon, ou de sauge (comme sur la photo).

- Il est nécessaire, même venant de nos jardins, de laver ces herbes aromatiques avant de serrer le tout avec une ficelle de cuisine.

- Certaines personnes attachent même le bout de la ficelle à la queue de la casserole ou à l’anse du faitout, pas moi car c’est très malcommode pour remuer en cours de cuisson.

- Ne pas oublier de retirer le bouquet garni avant de servir le plat ; personnellement, dans une cuisson longue, je retire le bouquet garni après la première heure.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP