17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Actualités de la mer > Bord à Bord. 20 ans et un déménagement

Bord à Bord. 20 ans et un déménagement

Dernière mise à jour le jeudi 24 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 17 Novembre 2016
Visualiser l’article original


Du tartare d’algues au citron confit, du nori mariné, du tsukudani d’algue kombu ou encore de la moutarde aux algues fraîches : au total, une dizaine de recettes sont composées dans l’unité de fabrication de la société Algue Service, plus connue sous le nom de Bord à Bord, la marque de commercialisation de ses produits.
Ducasse l’un de ses premiers clients
« On emploie un chef qui gère spécialement toute cette partie gustative », fait savoir Henri Courtois, le gérant d’une SARL qui a pris de l’ampleur ces derniers mois. Le 16 août, l’entreprise a investi de nouveaux locaux à la gare de Taulé.
« Notre site à Roscoff était devenu trop étroit », indique le dirigeant, qui a installé sa société dans l’ancien bâtiment de la Sdab (Société de distribution et d’approvisionnement de Bretagne), inoccupé depuis la liquidation judiciaire de l’entreprise de mareyage il y a cinq ans.
« Enfin, on respire ! », sourit Henri Courtois, dont les équipes disposent désormais de 1.900 m² d’ateliers. « Entre le bâtiment et certains matériels qu’on a renouvelés, on a investi aux environs d’un million d’euros », confie le gérant, à l’origine de l’entreprise fondée en 1996 à Paris.
« À l’époque, j’étais seul. Je fabriquais mes produits avec l’aide d’un ami traiteur. L’un de mes premiers clients fut le restaurateur Alain Ducasse », rappelle-t-il, non sans une pointe de fierté.
Six espèces d’algues

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP