19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port

Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port

Dernière mise à jour le samedi 18 février 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 16 Février 2017
Visualiser l’article original


Le petit port de Penlan, en fond de baie de Vilaine, vit un second fléau. Après l’envasement consécutif à la construction du barrage d’Arzal en 1970, voici les huîtres du réchauffement climatique.

Il y a dix ans, quand les coquillages ont commencé à tapisser les fonds, personne n’y a trop prêté attention. Aujourd’hui, cette prolifération est une grosse source d’inquiétude.

Le phénomène n’est pas local. « On le rencontre partout sur les côtes », indique Christophe Danquerque, adjoint à l’environnement. Et il s’explique par l’élévation de la température de l’eau. Mais à Billiers, le risque est que l’activité portuaire soit paralysée. « Par certaines hauteurs d’eau, le passage devient limite », précise Christophe Danquerque.

Ces huîtres non seulement s’étalent en longueur mais elles s’entreposent les unes sur les autres. Elles ont déjà bien envahi la partie principale de ce port à l’abri des houles de suroît grâce à une barre de rochers et à la dune d’Ambon. Elles poursuivent leur colonisation dans le chenal qui s’étire dans les marais.

« Ça va devenir une gêne aussi pour la base nautique de locations que nous avons pendant l’été », ajoute Christophe Danquerque. Sans compter les mises en garde contre des dangers de coupures profondes pour ceux qui s’aventurent à marée basse.
Des hauteurs d’un mètre

La solution ? Faire un nettoyage complet, sinon, dans quelques années, ce sont des récifs qui vont se former. C’est la décision prise par la municipalité. « Mais ce n’est pas si simple que cela, dit Christophe Danquerque. Nous avons fait réaliser une étude.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP