26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Actualités de la mer > Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port

Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port

Dernière mise à jour le samedi 18 février 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 16 Février 2017
Visualiser l’article original


Le petit port de Penlan, en fond de baie de Vilaine, vit un second fléau. Après l’envasement consécutif à la construction du barrage d’Arzal en 1970, voici les huîtres du réchauffement climatique.

Il y a dix ans, quand les coquillages ont commencé à tapisser les fonds, personne n’y a trop prêté attention. Aujourd’hui, cette prolifération est une grosse source d’inquiétude.

Le phénomène n’est pas local. « On le rencontre partout sur les côtes », indique Christophe Danquerque, adjoint à l’environnement. Et il s’explique par l’élévation de la température de l’eau. Mais à Billiers, le risque est que l’activité portuaire soit paralysée. « Par certaines hauteurs d’eau, le passage devient limite », précise Christophe Danquerque.

Ces huîtres non seulement s’étalent en longueur mais elles s’entreposent les unes sur les autres. Elles ont déjà bien envahi la partie principale de ce port à l’abri des houles de suroît grâce à une barre de rochers et à la dune d’Ambon. Elles poursuivent leur colonisation dans le chenal qui s’étire dans les marais.

« Ça va devenir une gêne aussi pour la base nautique de locations que nous avons pendant l’été », ajoute Christophe Danquerque. Sans compter les mises en garde contre des dangers de coupures profondes pour ceux qui s’aventurent à marée basse.
Des hauteurs d’un mètre

La solution ? Faire un nettoyage complet, sinon, dans quelques années, ce sont des récifs qui vont se former. C’est la décision prise par la municipalité. « Mais ce n’est pas si simple que cela, dit Christophe Danquerque. Nous avons fait réaliser une étude.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP