18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Les espèces > Poissons > Barbue

Barbue

Scophtalmus Rhombus

Dernière mise à jour le samedi 19 septembre 2015



Délicieuse barbue !

Nom usuel barbue
Noms régionaux barbuen, barbuche, lingarua
Nom en anglais brill
Taille commune relevée 30 à 50 cm
Taille maximale à l’âge adulte 1 m
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 3 ans
Durée de vie maximale relevée 12 ans
Profondeur habituelle de -10 à -60 m
Sédentaire non
Pélagique
État de la ressource évaluée satisfaisant
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
30 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Période de frai :

Selon les mers où elle vit, la période de frai varie :
- de février à mars en Méditerranée
- de février à avril dans le golfe de Gascogne (partie nord)
- d’avril à juillet dans la Manche et la mer du Nord

Pour préserver la ressource, je vous déconseille fortement d’acheter des barbues durant ces mois de frai.


Habitat et habitudes alimentaires de la barbue :

- la barbue est un poisson benthique, c’est à dire qu’il vit dans les sols sablonneux ou dans des graviers et même des vases.

- quand elle est juvénile, la barbue mange beaucoup de petits crustacés copépodes, et décapodes.
- à l’âge adulte elle ne mange plus que des poissons, gobies, lançons, sprats, tacauds, églefins, etc ...


Conseils d’achat :

La barbue est généralement présentée "vidée".

Il est impératif :
- que les ouies soient rouge sang,
- que la peau soit encore enduite de glue très collante au toucher, translucide blanc et non jaune (ce qui voudrait dire : présence de blanc d’oeuf destiné à raviver un poisson qui n’a pas vu l’eau depuis longtemps ;-) )
- que les tâches soient bien apparentes,
- et que le dessous soit blanc et non rosé ou jaunissant.

Une barbue "passée" se reconnaît également aisément aux nageoires dures et ramassées.


Conseils de conservation :

- une barbue, pêchée de la veille, doit être conservée pendant au moins 48h à 4°, faute de quoi elle risque d’être dure.
- elle doit être conservée dans sa peau et non écaillée.

La congélation est possible, mais non souhaitable, et doit être courte, maximum 15 jours ; au-delà, son goût si particulier est perdu.


Recette(s) :

- Barbue à la vapeur
- Barbue au court-bouillon



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP