17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Balane (crustacé)

Balane (crustacé)

balanus balanus, balanus crenatus, balanus perforatus

Dernière mise à jour le samedi 28 décembre 2013


Encore un drôle de crustacé, trop petit pour être mangé !
Il n’y a pas une seule espèce de balanes mais plusieurs ...


Balane sur pétoncle

- ce drôle de petit crustacé se fixe sur des algues mais aussi sur les rochers, même ceux qui restent découverts durant de longues périodes.
- il peut aussi se fixer et se promener sur un coquillage (huître, pétoncle (comme sur la photo ci-dessus), coquille st-jacques, etc.)

- sa coquille ressemble à une patelle percée à son sommet mais, en la regardant de près, on s’aperçoit que sa coquille est composée de plusieurs plaques qui, réunies et bien serrées, lui permettent d’affronter les plus grosses vagues mais aussi de les protéger contre l’air, le vent, quand la mer se retire.


exemples de balanes :

- balanus balanus est une grosse balane (jusqu’à 30 mm à sa base) qui est composée de 6 plaques et qui peut vivre jusqu’à -100 mètres de profondeur.

- balanus crenatus peut faire jusqu’à 20 mm de diamètre ; elle est constituée elle aussi de 6 plaques, elle est blanche, peu ou pas côtelée ; elle vit sur le littoral français de zéro à -30 mètres environ et se reproduit en hiver.

- balanus perforatus est plus pointue que les autres ; elle se termine par une ouverture ovale "en cratère" ; elle se reproduit en été du pays de Galles à la Méditerranée !

balanus perforatus détails


(vous trouverez une excellente documentation dans le guide des bords de mer)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP