23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Comment faire ? > Araignée - Comment la décortiquer ?

Araignée - Comment la décortiquer ?

Dernière mise à jour le dimanche 27 décembre 2009




- Photo n° 1 : Après avoir égoutté votre araignée, ouvrez-la en soulevant l’arrière du corps comme montré sur l’image, pour la faire refroidir plus vite et égoutter les jus de cuisson.
- Photo n° 2 : Si vous désirez garder l’intérieur de la carapace pour un usage ultérieur, retirez la partie rouge orangé (oeufs en formation) et jetez-la, réunissez les parties "caca d’oie" dans la carapace, et versez-les dans un petit récipient pouvant être congelé.
- Photo n° 3 : Retirez les branchies sur les deux lobes du corps et jetez-les.
- Photo n° 4 : Coupez les volets des yeux, jetez-les.
- Photo n° 5 : Tirez sur la poche ventrale (ici une femelle, mais procédez de même pour un mâle).
- Photo n° 6 : Détachez la poche ventrale, et jetez-la.
- Photo n° 7 : Coupez entre les deux lobes du corps à l’endroit de l’évidement.
- Photo n° 8 : Détachez-les comme sur l’image.
- Photo n° 9 : Coupez en deux chaque lobe du corps pour obtenir 4 morceaux.
- Photo n° 10 : Brisez les pattes avec un casse-noix ou, si vous préférez, avec un maillet, sans les écraser néanmoins.

Si vous en avez la possibilité, servez-la immédiatement ; chaude ou tiède elle est encore plus savoureuse !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP