29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin
Accueil > Comment faire ? > Araignée - Comment la décortiquer ?

Araignée - Comment la décortiquer ?

Dernière mise à jour le dimanche 27 décembre 2009




- Photo n° 1 : Après avoir égoutté votre araignée, ouvrez-la en soulevant l’arrière du corps comme montré sur l’image, pour la faire refroidir plus vite et égoutter les jus de cuisson.
- Photo n° 2 : Si vous désirez garder l’intérieur de la carapace pour un usage ultérieur, retirez la partie rouge orangé (oeufs en formation) et jetez-la, réunissez les parties "caca d’oie" dans la carapace, et versez-les dans un petit récipient pouvant être congelé.
- Photo n° 3 : Retirez les branchies sur les deux lobes du corps et jetez-les.
- Photo n° 4 : Coupez les volets des yeux, jetez-les.
- Photo n° 5 : Tirez sur la poche ventrale (ici une femelle, mais procédez de même pour un mâle).
- Photo n° 6 : Détachez la poche ventrale, et jetez-la.
- Photo n° 7 : Coupez entre les deux lobes du corps à l’endroit de l’évidement.
- Photo n° 8 : Détachez-les comme sur l’image.
- Photo n° 9 : Coupez en deux chaque lobe du corps pour obtenir 4 morceaux.
- Photo n° 10 : Brisez les pattes avec un casse-noix ou, si vous préférez, avec un maillet, sans les écraser néanmoins.

Si vous en avez la possibilité, servez-la immédiatement ; chaude ou tiède elle est encore plus savoureuse !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP