20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest
Accueil > Recettes > Matériel utile > Appareil de mise sous vide

Appareil de mise sous vide

Foodsaver

Dernière mise à jour le mardi 9 août 2016

C’est un appareil dont j’ai ignoré l’existence pendant bien longtemps mais qui fait partie désormais de l’électroménager dont je me sers pratiquement tous les jours !



Foodsaver mise sous vide des aliments

Voilà un appareil réellement commode pour conserver les produits alimentaires frais plus longtemps ou pour congeler les produits frais d’une manière quasi professionnelle !

Personnellement, j’ai choisi un FoodSaver, parce qu’il paraît costaud, et que ses consommables sont de bonne qualité à un prix raisonnable.

Sans être donné, son prix n’est pas non plus exorbitant, moins de 150 € pour un appareil robuste et facile d’emploi.
Néanmoins il faut se rappeler que le coût des consommables n’est pas négligeable et donc il faut s’en servir à bon escient.

Un détail d’importance :
cet appareil est stockable en position verticale, on peut ainsi l’avoir à portée de main, au lieu de devoir le remiser dans un placard.

Ce que je mets sous vide :

- les filets de poisson,
- les dos de poisson,
- les coquilles st Jacques fraîches et/ou destinées à la congélation,
- les préparations de coquillages farcis,
- des herbes aromatiques,
- des légumes frais à utiliser dans les 8 à 10 jours
- des légumes frais destinés à la congélation,
- des poissons entiers,
- des plats préparés,
- des volailles en morceaux,
- des viandes.

Ce que je mets en sac, mais pas sous vide :

- des langoustines cuites qui ne perdent plus leur goût au réfrigérateur ! (24h)
- des viandes à travailler dans les 2 à 3 jours,
- un poisson pour le surlendemain.


Durée de conservation, une fois mis sous vide :
Ingrédients frais pendant congélation durée maximale
Coquilles St Jacques pecten maximus sans coquille 8 jours 9 mois
les filets de poisson 7 jours 12 mois
les dos de poisson 7 jours 9 mois
Des poissons entiers
Queue de Lotte 7 jours 12 mois
rougets vidés, écaillés 7 jours 3 mois
Moules ouvertes au premier bouillon,décortiquées dans leur jus 4 jours 6mois
Praires ouvertes farcies (prêtes à être cuites) 4 jours 9 mois
Palourdes dans leur jus de cuisson (double sac) 4 jours 6 mois
Intérieur de carcasse d’araignée 6 mois
Légumes frais 8/10 jours 12 mois
Légumes cuits 12 mois
Légumes du soleil 12 mois
Haricots blancs coco de Paimpol 12/18 mois
Des viandes rouges crues 12 mois
des plats cuits de viandes rouges 12 mois
des abats cuits 9 mois
des volailles crues 12 mois
des magrets de canards 12 mois
des gousses de vanille 12 mois
du safran en poudre ou en pistils 12 mois
des cèpes déshydratés 24 mois

Remarques :

Il est probable que ces listes s’allongeront au fur et à mesure de mes expériences personnelles, mais il faut savoir que l’on a aussi quelques échecs, comme par exemple :
- Les poivrons épluchés qui perdent tout leur intérêt à la congélation même courte.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP