12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Les espèces > C’est le moment d’acheter ou de manger ... > Août septembre C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

Août septembre C’EST LE MOMENT D’ACHETER OU DE MANGER :

Dernière mise à jour le mardi 7 août 2018

Pour coller au plus près de la réalité, nous vous donnerons désormais dans la mesure du possible les régions de pêche concernées.
En effet sur la Mer du Nord, sur la Manche, sur l’Atlantique, et sur la Méditerranée, Le Golfe de Gascogne, ou en Outre-mer, les périodes de pêche et les périodes de frai, sont différentes et entrainent des présences d’espèces ou d’absence sur les étals.
B= Bretagne N= Normandie M= Méditerranée MNE=Mer du Nord et Manche Est
GG= Golfe de Gascogne OM= outremer
De plus en fonction de votre secteur géographique d’achat, il est évident que les apports sont également différents !


Poissons :

Anchois : (GG et B)
Beau petit poisson vif en couleurs, et excellent à manger, frit ou cru :, curieusement on le connaît mieux en boîte (où il peut être très bon aussi) que frais.
Baudroie ou Lotte :(B)
Un poisson très estimé, facile à cuisiner et sans arête, son prix varie suivant les saisons et les régions
Encornet (céphalopode) : (B, N et M)
l’encornet a ses amateurs, ses contradicteurs, mais il est recherché, se laisser aller à le goûter, c’est souvent le moyen de l’apprécier !
Lieu jaune : (B)
Un poisson délicieux, pas très cher, que l’on peut manger, juste poêlé, ou au court bouillon,
ou à la vapeur, seul ou en sauce. Mais pour bien l’apprécier il ne faut pas trop le cuire.
Maquereau : (N et B)
Un poisson vraiment abordable, et qui se mange sans faim, il est si bon et pas difficile à préparer,
pensez-y.
Merlan : (B et N)
L’un des poissons les moins chers, il est économique et apprécié des enfants, et des gens plus très jeunes, son goût est vraiment fin, attention à ne pas trop le cuire, au court bouillon (9 minutes) accompagné juste d’un bout de beurre, quel délice.
Rouget Barbet : 5B et N)
L’un des meilleurs poissons de mer, c’est un poisson excellent, malheureusement pas donné. (de 18 à 25 €/kg)
Saint-Pierre : (B et N)
Un poisson un peu onéreux, mais dont la texture et le goût sont sublimes, IL se mange de différentes façons, personnellement je le préfère à la vapeur (10 à 11 minutes) juste avec un légume, et une sauce légère, ou tout simplement un bout de beurre, et quelques grenailles de Charlotte à la cocotte.
Seiche (céphalopode) : (B)
Trouvez un amateur et demandez lui comment il la prépare , suivant le coin les recettes sont très différentes, mais meilleurs les unes que les autres.

Turbot : (B)
L’un des poissons les plus chers, mais aussi le plus apprécié, au court-bouillon, à la vapeur, ou au four, c’est délicieux. Si vous voulez essayer sans vous ruiner, achetez quelques darnes, plus faciles à cuire (même au barbecue).

Coquillages :

Bigorneaux :
Un coquillage facile à pêcher soi-même et tellement délicieux à manger, sur du pain beurre ! Encore bien meilleur quand il est chaud ou tiède.

Bulots : (buccins)
Un coquillage pas très cher, qui peut être préparé à l’avance, se mange généralement froid.

Moules :
Cette année elles sont un peu maigrelettes, mais toujours aussi bonnes, cuissons rapides et aisées, un bon repas convivial peu couteux. Compter 5 à 600 gr par personne.

Pétoncle blanc (Vanneau) (septembre) : (B et N)
Un coquillage excellent et pas trop cher, se mange de la même façon que les coquilles st Jacques ou sous le grill avec un beurre à farcir, un vrai régal

Ormeaux (septembre) : (B)
Un coquillage onéreux (35 à 50 € le kg), mais délectable pour les connaisseurs.

Pied de couteau (septembre) :
Un coquillage amusant à pêcher, et très bon à préparer un peu relevé, à la poêle, en ragout

Crustacés :

Homard (août) : (B)
Un met de choix qui reste accessible compter 10 € par personne pour un repas pas ordinnaire.
Langouste (Septembre) : (B)
Plat onéreux qui a ses adeptes, servie pour des événements familiaux spéciaux, compter un minimum de 55 €/kg
Langoustine (Août) : (B)
Le Crustacé de l’été, toujours excellent, quelqu’en soit la taille, mais les plus petites sont les meilleurs, la tout-venant de 16 à 19 € le kg en cette saison. Cuisson ne pas dépasser 3 minutes maximum !
Tourteau : (B)
Crustacé très bon au goût et abordable (le mâle compter de 7,50 à 10, 00 €/kg)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP