18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Les espèces > Invasives > Algues des Sargasses

Algues des Sargasses

Sargasum muticum

Dernière mise à jour le mardi 25 janvier 2011



sargasses roscoff

Cette algue brune a été introduite sur les côtes bretonnes il y a environ 35 ans, en même temps que des huîtres japonaises étaient importées sur les côtes normandes !

Actuellement elle gagne l’ensemble des mers d’Europe et devient un réel fléau :
- gênant la navigation à moteur,
- perturbant gravement l’ostréiculture,
- et devenant nuisible au développement des autres algues autochtones du fait de l’espace occupé et de la concurrence nutritive.

On a pensé un moment l’utiliser pour l’amendement des terres, mais il semblerait qu’elle n’apporte strictement rien d’intéressant aux terres concernées.

- elle mesure généralement 2 à 3 mètres sur les côtes du nord et jusqu’à 6 à 7 mètres en Méditerranée ou en Adriatique !

sargasses échouées



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP