27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Ail

Ail

Dernière mise à jour le dimanche 11 octobre 2015



A dire vrai, je n’en utilise pas énormément car la plupart des produits de la mer supportent mal les saveurs fortes de l’ail !

Néanmoins grâce aux Corréziens j’ai appris à mieux me servir de l’ail :
- le blanchir ou le mettre en purée dans un plat, permet d’agrémenter un plat, sans cacher tous les goûts subtils.

D’ailleurs je vous conseille de goûter un jour le "tourain blanchi", spécialité du Périgord ; c’est une soupe à base d’ail ... absolument délicieuse si elle est bien préparée !

Je ne mets que très peu d’ail dans les coquillages farcis, c’est une opinion personnelle mais qui commence à faire beaucoup d’émules dans mes amis et connaissances, c’est donc probablement que mon opinion n’est pas si personnelle que cela ;-) !.

J’utilise en général de l’ail de Roscoff, un ail rose de bonne qualité ; il ne se conserve pas aussi bien que l’ail de Corrèze, mais il m’est difficile de m’y rendre chaque année pour m’y approvisionner !

- Un site d’informations sur l’ail
- mais aussi le site de la ville de Lautrec, lieu de la production labellisée ("label rouge") de l’ail rose de Lautrec ; cela a l’air d’être très joli ce coin là, ce qui ne gâte rien, qui sait j’irai peut-être un jour ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP